Laurent Bourgnon disparu en plongée

bourgnon Laurent
On est très inquiets, le mot est faible, pour Laurent Bourgnon qui est porté disparu suite à une plongée aux îles Tuamotu où il avait emmené un groupe de clients en charter plongée. A l’heure où nous écrivons ces lignes, le skipper suisse est toujours recherché mais la nuit est tombée sur la Polynésie et l’espoir de le retrouver vivant est de plus en plus faible. Rappelons que Laurent fait le tour du monde en famille sur son Sunreef 70 Jambo et qu’il se trouve en escale prolongée dans les îles de Tahiti.
Nous avons reçu dans l’après-midi le communiqué suivant de la part de son frère Yvan, qui vient tout juste d’arriver de son tour du monde en catamaran non habitable…
« J’ai fait le point avec la gendarmerie et le MRCC (Centre de Recherche et de Sauvetage en Mer) de Papeete. Même si je sais que tous les moyens sont mis en œuvre pour retrouver Laurent, je me rends sur place pour participer aux recherches. Je ne peux pas rester en France à ne rien faire. J’irai sur l’eau pour chercher mon frère jour et nuit, aussi longtemps qu’il y aura un espoir. Laurent est un combattant, je sais qu’il est capable de tenir plusieurs jours à la dérive en pleine mer. Nous comptons, ma famille et moi, sur le soutien des autorités polynésiennes, des habitants de Fakarava et des plaisanciers présents sur place, pour continuer à se mobiliser et poursuivre les recherches ».

Favres Psaros 28, un drôle d’oiseau high-tech

En Suisse, sur le lac Léman, le M2 est une institution et l’un des multicoques les plus rapides, mais il ne vole pas ! Christian Favres et Jean Psaros ont donc imaginé un nouveau catamaran doté de foils avec le Français Renaud Banuls. Rien de neuf ? Tout, bien au contraire, car les conditions de vent sur le lac où la pétole peut régner en maître ont obligé le trio à imaginer des foils articulés qui, en deçà de 7 nœuds de vent, se transforment en de très profondes dérives. L’enjeu : filer dans la pétole sans être handicapé par ces nouveaux appendices. A la première brise, le plan porteur, maintenu sous sa forme de dérive par un vérin hydraulique, reprend la forme classique et angulée d’un foil pour créer la portance nécessaire à l’envol de la plateforme. Actuellement en chantier, décollage attendu fin juin. Prix : 200 000 francs suisses…

Charrette III règne sur le Spi Ouest

Podium Spi Ouest 2015Les dates de bouclage d’un magazine sont parfois ingrates. Celle du prochain numéro de Voile Magazine, qui sort le 15 avril, ne nous a pas permis de faire figurer dans l’article “Un homme, un bateau” consacré à Frédéric Bourderau et à son Sun Odyssey 40 Charette III son éclatante victoire en IRC 3 lors du dernier Spi Ouest France, déjà remporté à trois reprises par Frédéric et sa bande de furieux… Lire la suite

Tous autour de Florence

Arthaud005J’ai interprété ça comme un signe. Au moment où le cercueil de Florence, porté par Patrick Maurel et François Boucher, est entré dans l’église Saint-Séverin, le ciel s’est assombri comme s’il souhaitait se faire pardonner de nous l’avoir prise en plein vol. Puis c’est Catherine, son amie d’école de l’Institut de la Tour qui a rappelé la foi de Florence, évoquant la petite médaille qu’elle portait toujours autour de cou, un présent de Géraldine Danon, la compagne de Philippe Poupon. Avec des mots justes, son frère Hubert a évoqué Florence, « le héros fragile », la femme de cœur, généreuse et toujours prête à s’enflammer pour les bonnes causes, avant de rappeler cette anecdote. Son survol de Pierre 1er en novembre 1990, à quelques milles de l’arrivée de la Route du Rhum. « Tu sais Florence, tu es en tête… » lui a-t-il dit par VHF. « Alors je me dépêche ! » a-t-elle répondu avant que sa victoire ne la fasse entrer dans la légende… Lire la suite