Eco Sailing Project : la vidéo

On dirait qu’ils sont bien partis, nos petits jeunes qui se sont lancés autour du monde sur Amasia, un Gin Fizz plus tout neuf en l’équipant de moteurs électriques. Avant de nous faire rêver avec des eaux turquoise et des alizés tièdes, ils reviennent sur le démarrage de leur grand projet : tourner autour du monde sans énergie fossile (Eco Sailing project ça fait plus chic). Ils nous ont fait parvenir cette vidéo juste avant de quitter les Canaries pour le Cap Vert.

Rhum J-1, la belle histoire de Juliette Pétrès

J-1  C’est l’une des belles histoires du Rhum. Ou comment d’un premier stage de voile à l’UCPA, en Juin 2008, on se retrouve six ans plus tard au départ du Rhum sur le Class 40 Eau et Patrimoine, l’ex bateau de Pete Goss. La stagiaire : Juliette Pétrès. Vétérinaire de profession, elle exerçait au fin fond de l’Aveyron quand elle a décidé un jour d’en finir avec l’hiver et d’aller vers le soleil…
Lire la suite

Qui veut rêver ?

Après quelques années compliquées consacrées à la construction de son 65 pieds Dagda à Saint-Martin, Guy Delage prend enfin du bon temps dans les îles du Venezuela. L’équipage de ce grand bateau aussi écolo que possible dans sa conception mettra bientôt le cap sur Panama et le Pacifique, avec les Marquises et les Tuamotu en ligne de mire. Il y a d’ailleurs deux places d’équipier à prendre entre Panama et Tahiti, via les îles Coco. Pour en savoir plus sur les conditions d’embarquement pour cette transpacifique, écrire à perunboats@yahoo.fr.

Quatre garçons dans le vent

Amasia_7821Évidemment, vous allez me dire qu’ils ne sont que trois sur la photo. Trois garçons perchés sur le mât d’un Gin Fizz qu’ils se dépêchent de rééquiper pour partir faire un joli tour du monde. Dites-vous que c’est comme pour les trois mousquetaires, ils sont quatre en fait : Martin, Béranger, François et Pierre – absent sur la photo. Nos quatre garçons – des têtes bien pleines – ont des envies de départ et de grand voyage. La mise à l’eau d’Amasia est prévue pour la semaine prochaine (mercredi si tout va bien) et les amarres devraient être larguées dans les semaines qui suivent. Le programme de nos lascars est ambitieux. Un tour du monde, rien que ça. Mais ce n’est pas tout : un tour du monde propre en plus. C’est-à-dire sans consommer la moindre énergie fossile. Ce ne sont sans doute pas les premiers et, espérons-le, pas les derniers non plus…
Lire la suite

Plus qu’un mois avant le départ de La Cardinale

Dans un mois très exactement, le 10 septembre, La Cardinale doit mettre les voiles. La Cardinale, c’est cette goélette en acier (Trirème 50) qu’une bande de copains a décidé de délocaliser en Terre de feu. L’idée, c’est de naviguer autour du Cap Horn, dans les canaux de Patagonie et puis, si le temps et les circonstances le permettent, de pousser jusqu’en Antarctique…
Lire la suite

Un homme, un bateau, et deux tangons

FVM_3786Pierrick Penven à son arrivée à Madère. Tous les autres Sun Fast 3200 de Saint-Nazaire sont derrière lui – ceux menés en double comme ceux menés en solitaire !

C’est entendu, les deux séries les mieux représentées cette année parmi les inscrits de la Transquadra sont les Sun Fast 3200 et les JPK 10.10 (voir ce billet). Au sein de la flotte atlantique, si les JPK 10.10 et 10.80 tiennent la dragée haute aux Sun Fast chez les doubles (voir ce billet), c’est tout le contraire chez les solitaires. Les deux grands vainqueurs de la première étape disputée entre Saint-Nazaire et Madère sont ici deux Sun Fast 3200, à savoir celui de Pierrick Penven (Zéphyrin), et celui de Jean-François Hamon (Pour Aster) qui est arrivé hier quelque deux heures plus tard.
Lire la suite

La balade du Balea

Quoi de plus simple qu’un petit bateau gréé au tiers pour mâter ou désarmer en quelques secondes ? Quoi de plus facile qu’un bateau léger pour le transporter facilement et le mettre à l’eau sans peine ? Quoi de plus polyvalent et écologique qu’un voile-aviron pour jouer sur l’eau avec ou sans vent ? Démonstration sur le bassin d’Arcachon avec un très sympathique Balea.
Lire la suite

La Croatie en cata de sport, c’était trop bon !

Les lecteurs assidus de Voile Magazine ont sans doute déjà découvert le reportage sur cette semaine de convoyage de trois catas de sport (des Siréna SL 5.2) de la région de Biograd jusqu’au sud de l’île de Korcula, à une centaine de milles de là. Longs bords toniques, criques de rêve et bivouacs sous les étoiles… On repart quand vous voulez ! Une grand merci à Séb de Galeb Aventures.

Jolokia au Tour de Belle-Ile : un truc très rock&roll

C’était tonique, c’était vivifiant, et c’était surtout l’occasion de ramener quelques images de régate sympas ce Tour de Belle-Ile sur le VOR 60 du Team Jolokia. Souvenirs humides d’une journée forte en émotions, 435 bateaux sur la ligne, 30 nœuds de vent établis, et 12 marins au taquet ! A partager sans modération. A lire également dans le prochain Voile Mag en kiosque le 14 juin prochain.