Ocean Film Tour : du bleu plein les yeux

And-Then-We-Swam_web_credit4Ce n’est pas à proprement parler un festival de cinéma, mais plutôt une soirée océanique sur écran géant que nous propose l’Ocean Film Tour. Une séance faite de six court-métrages documentaires, pour une durée totale de deux heures, qui emmène le spectateur sur et sous la surface de l’eau, sous toutes les lattitudes, en compagnies d’une belle brochette d’aventurier en milieu salin. Rameurs, surfers, kite-surfers, plongeurs… Lire la suite

Rin-Tin-Tin sauve les marins !

Rin-tin-tin017On imagine facilement que le phare, avec son horizon tracé au compas, ses grosses murailles et ses fenêtres épaisses, puisse se révéler un décor sur mesure au déroulement de drames passionnels, parfois criminels. Tous les ingrédients sont réunis dans ces citadelles de lumière à l’écriture d’un bon roman ou au tournage d’un film où le mystère côtoie les intrigues les plus folles. Quelques exemples côté livres : Le gardien du feu d’Anatole Le Braz, La tour d’amour de Rachilde, Je suis le gardien du phare d’Eric Faye, Pharricide de Vincent de Swarte, L’abbé Garrec gardien de phare de Jean Merrien, Le phare hanté d’Evadne Price, Le phare de Paul Reboux, Le phare du bout du monde de Jules Verne pour n’en citer que quelques-uns. Côté cinéma : Gardiens de phare de Jean Grémillon, The Phantom Light de Michael Powell ou encore Le bateau-phare de Siegfried Lenz. Aujourd’hui, je dois en ajouter un autre mettant un scène un personnage pour le moins inattendu. Aux plus âgés d’entre nous, il évoquera un feuilleton des années soixante mettant en scène le chien Rin Tin Tin adopté par les troupes de Fort Apache et son ami, le jeune Rusty…
Lire la suite

Eco Sailing Project à la pêche au plancton

Nos quatre garçons dans le vent profitent de leur transat pour prélever des échantillons de plancton. Mais ils pêchent aussi de plus gros poissons à l’occasion de leur escale à Mindelo, comme les activistes de Sea Sheperd qui militent pour une pêche équitable. Profession de foi volontaire avant le départ pour la transat. Amasia devra se passer d’artimon mais l’Eco Sailing Project continue !

Comment gagne-t-on la Transquadra en solitaire ?

Pierrick Penven, vainqueur de la Transquadra en solitaire pour la flotte atlantique, à son arrivée avant-hier.

Pierrick Penven, vainqueur de la Transquadra chez les solitaires de la flotte atlantique.

Il a donc remporté les deux étapes de la Transquadra, en temps réel et en temps compensé. Souvenez-vous, en juillet dernier à Madère, à l’arrivée de la première étape, ce coureur solitaire amateur nous racontait des choses étonnantes. Du genre : comment il empannait sous spi en solitaire (avec deux tangons) par 30 nœuds de vent et sans même un léger stress. Au Marin, à l’arrivée de la deuxième étape, Pierrick est toujours aussi déchaîné.
Lire la suite

Canaries : Eco Sailing Project fait barrage au forage

Qu’est-ce que c’est que cette histoire de forage aux Canaries ? Une tentative de prospection, une recherche de pétrole dans des grands fonds et la manifestation d’opposants à laquelle se joignent comme un seul homme nos quatre garçons. Quand on prend la peine d’équiper un vieux Gin Fizz de moteurs électriques pour ne pas consommer d’énergie fossile, on ne va pas encourager la recherche de pétrole au fond des mers. Et c’est ainsi qu’Eco Sailing Project fait barrage au forage. Vous profiterez aussi dans cet épisode d’un sauvetage d’annexe, d’une observation d’OVNI, et d’un avitaillement très écolo. Ne mollissez pas les garçons, y’a encore un peu de route à faire !