La marée du siècle vue du ciel par Jean-Marie Liot

Notre collaborateur et ami Jean-Marie Liot a survolé Saint-Malo, Chausey et le Mont-Saint-Michel, c’est-à-dire les sites les plus spectaculaires de la Manche par grande marée. Et dans des conditions atmosphériques pas évidentes, il a réussi à nous rapporter de très belles images, dont certaines seront visibles dans le prochain numéro de Voile Mag. Bravo l’artiste !

L’Hommage à Florence

Arthaud la mer est noireC’est dimanche, au Salon du livre, qu’un premier hommage a été rendu à Florence par Géraldine Danon, accompagnée de Philippe Poupon. Géraldine, comédienne à terre, a su trouver le ton juste pour lire les plus belles pages du livre de Florence : « Cette nuit, la mer est noire » (Flammarion) même si parfois, sa voix, tout naturellement, transpirait l’émotion…
Lire la suite

Tous contre la taxe

Appel mer libreDu jamais vu depuis des décennies. Le président de la FIN (Fédération des industries nautiques), Yves Lyon-Caen, entouré de ses homologues des autres fédérations, Jean-Pierre Champion de la FFV, Serge Pallarès de la Fédération des ports de plaisance, Alain Garcia de l’UNAN, Sylvie Gauchet de la Fédération des activités subaquatiques, Gilles Guignard de la Fédération française motonautique. Tous, d’une seule voix, ont dénoncé l’atteinte à nos libertés d’accès à la mer et affiché leur mobilisation commune… Cette taxe que l’on veut faire payer aux plaisanciers mouillant dans des aires marines protégées est intolérable et ne saurait être acceptée.
Lire la suite

Adieu Fanfan

La BaulePour tous c’était Fanfan, de son vrai nom Jean-François Baley, président depuis 24 ans du Yacht-club de La Baule par passion, expert maritime connu et reconnu par vocation. Le 17 mars, à 57 ans, il est décédé des suites d’un cancer. Régatier de talent – on avait disputé un Fastnet ensemble sur Antarès – il avait su créer au sein de son club ouvert toute l’année une vraie convivialité. En 2013, j’y étais pour les Régates de Légende. On s’y sentait chez soi tout en profitant d’un cadre somptueux, face à la mer. C’était un petit coin de paradis dont aimaient profiter les grands noms de la voile bauloise : Loïck Peyron, Yves Pajot, Marc Bouet, sans oublier Gérard Petipas. Sûr ! Fanfan laisse un grand vide. Sa bonne humeur était contagieuse, son amour de la vie inépuisable, à terre comme en mer.

Des hauteurs d’eau négatives, ça existe ?

Prédictions de marées du SHOM pour les trois prochains jours. Notez les deux chiffres négatifs à la basse mer…

Prédictions de marées du SHOM pour les trois prochains jours, à Granville. Notez les deux chiffres négatifs à la basse mer…

A l’approche des grandes marées de ce week-end, un de nos lecteurs manifeste une légitime inquiétude (il nous pose la question sur la page dédiée de ce blog) :

« Je viens de voir que les marées basses du 21 et 22 mars seraient négatives à Granville ! Comment cela se peut-il ? On nous aurait menti sur le zéro des cartes ? Merci d’éclairer ma lanterne. »

La vérité nous oblige à le dire en effet : quand on est au zéro des cartes, c’est-à-dire quand la hauteur d’eau indiquée par l’annuaire des marées est de zéro, ou quand on se promène du regard sur la ligne de zéro des cartes, eh bien… en fait, ça peut encore descendre plus bas, dans quelques très rares cas… dont celui de Granville. Mais dans la plupart des cas, c’est le contraire : ça ne peut pas descendre si bas. Pour que tout le monde soit certain d’avoir toujours au minimum la hauteur d’eau portée sur la carte (hauteur donnée par rapport à ce zéro des cartes dit « zéro hydrographique » ou ZH pour les intimes), et pour que l’on puisse en être d’emblée certain sans avoir à vérifier s’il n’y aurait pas un chiffre négatif dans l’annuaire des marées, le zéro hydrographique est (presque) toujours positionné à quelques centimètres en dessous du niveau des plus basses mers astronomiques (PBMA), autrement dit en dessous du niveau le plus bas auquel les phénomènes astronomiques puissent porter la marée. Du coup, et sauf exceptions, les plus petites hauteurs d’eau que l’on puisse trouver dans les annuaires de marée sont toujours positives de quelques centimètres. Sauf dans quelques zones précises telles que Saint-Malo, Granville ou encore Dieppe.
Lire la suite

Red Bull veut faire voler les jeunes

Chaud devant ! Red Bull investit dans le cata-de-sport-qui-vole et lance un circuit de régate international destiné aux jeunes (16-20 ans), sur Flying Phantom. Le principe est celui d’un tournoi itinérant, seize équipages s’affrontent dans des régates à élimination jusqu’à la finale à quatre catas. Sept étapes sont d’ores et déjà prévues pour 2015 : Japon, Angleterre, Italie, Suède, Danemark, Russie et France. En gros c’est un peu le circuit Extreme 40 mais sur foils, et pour les jeunes. Du show en perspective !

Ça va pulser (avec un peu plus de vent)

Soit la bande son tape un peu trop fort, soit les essayeurs du nouveau Pulse de Corsair Marine ont un peu manqué d’air. Un peu les deux en fait, mais qu’importe, ce trimaran repliable made in Vietnam* a une sacrée gueule. Et promis, on l’essaiera dans la brise.
*Les Corsair sont construits en Asie depuis 2006, la marque a par ailleurs été rachetée par le chantier australien Seawind Catamarans.

La stupeur

23/05/1988. CLOSE-UP FLORENCE ARTHAUDLa nouvelle tombée ce matin est terrible, le scénario si absurde qu’on n’arrive pas encore à y croire : Florence Arthaud, la pionnière de la course au large, la championne de Pointe-à-Pitre, l’enragée de la course du Figaro, la miraculée du Cap Corse, a disparu en Argentine dans un accident stupide, pour la réalisation d’une émission de télé-réalité à la noix. Et avec elle dix personnes dont la prodigieuse nageuse Camille Muffat, 25 ans… On reste sans voix, incrédules et vaguement écœurés. Et on pense fort à tous les proches de Florence et des autres victimes.

Morgan Junior : la naissance d’un bien joli canote

Morgan junior 3C’est un très joli bateau que nous dévoile ici Jean-Yves Manac’h. Le créateur des Morgann, Joli Morgann et Morgann 5.50 a toujours la même appétence pour les étraves courtes au brion doucement arrondi et pour les voûtes qui n’en finissent pas de s’étirer pour allonger les lignes arrière en même temps que le bateau accélère. Comme son nom l’indique, ce Morgann Junior sera le benjamin de la gamme. Mais il ne diffère pas seulement de ses grands frères par la taille : il est conçu pour pouvoir naviguer sans faire de rappel, assis confortablement dans le cockpit, face à la route.
Lire la suite

Tout premiers bords du Maxi 1200

Maxi1200 Le Maxi 1200, dévoilé au salon de Düsseldorf, vient tout juste de toucher l’eau. A l’œil, il confirme l’excellente impression qu’il nous avait faite en Allemagne et le sentiment d’un compromis réussi entre les attributs de la marque suédoise et des traits plus contemporains – bouchain progressif et delphinière, par exemple. Bref, il nous botte bien ce croiseur venu du Nord et destiné à lancer l’offre haut de gamme du Polonais Delphia…
Lire la suite