Les coulisses de l’élection du Multicoque de l’année

Outremer 51

Pour réussir une élection du Multicoque de l’année – organisée par le Monde du Multicoque, by voile mag, pour celles et ceux qui ne suivent pas –, il faut des candidats au titre. Cette année, à la Grande Motte, les concurrents pour le trophée étaient  l’Aventura 34, le Lagoon 40, le Bali 4.1, l’Astrea 42, le Neel 45 Evo, le Slyder 49 et l’Outremer 51. Beau casting. Ces sept nominés ont donc joué des coudes pendant deux jours sur le plan d’eau, ils ont tenté de corrompre les membres du jury avec des bains de soleil en veux-tu en voilà, des speedo qui s’affolent à la moindre risée (ou pas), des cabines propriétaires plus grandes que nos T1 à Paris (et bien sûr, des verres de rosé toujours frais).

Mais nos membres du jury sont des professionnels, des êtres incorruptibles qui ont gardé leur feuille de route en tête, à savoir un barème de plus de 60 critères qui leur permettait d’évaluer chaque bateau. Ils n’ont pas l’air, comme ça, mais ils n’ont pas chômé. Et Anne de Saint Périer, directrice de la communication de GlobeSailor, invitée embarquée n’a pas chômé non plus. Rien de ces deux-jours ne lui a échappé, la preuve en vidéo !

Pour les résultats de ce multi de l’année, les essais des nominés, les reportages en Inde, en Thaïlande et bien d’autres aventures sur deux ou trois coques, rendez-vous en kiosques pour trouver le numéro 4 du Monde du Multicoque, by voilemag !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *