La Volvo Ocean Race se joue cette nuit

 

Sur la Volvo Ocean Race, les arrivées d’étape se suivent et se ressemblent un peu, pour le meilleur et pour le pire. Après la grande loterie de Newport, qui avait sourit à Mapfre, c’est une vraie partie de roulette russe qui s’annonce cette nuit dans le canal de Bristol et l’estuaire de la Severn. Pour franchir la ligne d’arrivée de ce “leg 9” devant Cardiff, les équipages devront en effet se jouer des tout petits airs attendus mais surtout des courants de marée les plus puissants d’Europe. Gageons que les leaders préparent déjà leur mouillage…
Une guerre des nerfs qui s’annonce terrible, d’autant plus cruelle que c’est la victoire finale qui pourrait bien se jouer cette nuit. Car cette transatlantique retour est une étape qui compte double, soit 14 points pour le premier… Autant dire que si Team Brunel garde la tête, il peut aussi devenir leader au classement général, à deux étapes de l’arrivée. Sauf que AkzoNobel est au contact à 0,5 milles, si près du leader qu’il n’apparaît même pas sur la cartographie  ! Et que Dondfeng revient assez fort à une vingtaine de milles, positionné plus haut, c’est-à-dire prêt à profiter d’un possible refus dans la nuit. Quant à Mapfre, il accuse 70 milles de retard sur les leaders, mais après la remontada magique de Newport on s’abstiendra de tout pronostic… Donc oui, tout peut arriver cette nuit sur le tapis vert de la Severn, tapis roulant en l’occurrence où chacun s’évertuera à ne pas reculer. Et c’est là, sans aucun doute que le tour du monde en équipage va se gagner ou se perdre. Rendez-vous demain matin pour le verdict… ou devant vos écrans cette nuit pour les plus accrocs à la Volvo Ocean Race !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

If you agree to these terms, please click here.