Volvo Ocean Race : on refait les comptes

La nuit celtique a livré son verdict, et ceux qui tablaient sur un nouveau coup d’éclat, qu’il vienne de Dongfeng ou de Mapfre, en sont pour leur frais. Le miracle de Newport ne s’est pas reproduit pour les Espagnols, qui ne font pas vraiment d’étincelles finalement depuis la sortie du Pacifique. Quant aux Franco-chinois, malgré la malice de leur navigateur qui aura tout tenté – restent derrière le duo batave formé par Brunel et AkzoNobel.

Du coup, Team Brunel ne prend pas la tête mais s’empare de la troisième place et joue désormais la victoire, tout comme Dongfeng et Mapfre, puisque ces trois leaders se tiennent au général à trois points d’écart… 60 pour Dongfeng, 59 pour Mapfre et 57 pour Brunel. Pas grand-chose au vu des deux étapes qui restent à courir, soit 116 points à distribuer en tout !

Pourtant, comme on dit au foot, Dongfeng, à nouveau leader, a son destin entre les mains : si la bande à Caudrelier laisse ses concurrents directs dans son sillage sur ces dernières étapes, elle gagne. Le reste, ce sont des compte d’apothicaire et il est clair que tout est possible ! Une certitude pour l’équipage de Dongfeng : c’est le moment ou jamais pour s’adjuger ces victoires d’étape qui lui échappent depuis le début.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *