Baptême du Multi50 Solidaires En Peloton – ARSEP

 

Le nouveau Multi 50 Solidaires En Peloton – ARSEP a été baptisé en grande pompe, ce samedi après-midi, dans le port de Saint Malo. Porteur d’un message d’espoir « vaincre ensemble la sclérose en plaques », ce trimaran à foils, skippé par Thibaut Vauchel-Camus, s’alignera sur la ligne de départ de la prochaine Route du Rhum. L’émotion était palpable lors de la conférence de presse organisée à bord de l’Etoile du Roy, une réplique d’une frégate Corsaire de 1745. Les marraines (Marine Barnérias et Lou Hellin, toutes deux touchées par la sclérose en plaque) et les parrains (le comédien-imitateur, Michaël Gregorio et Clément Cablé lui aussi atteint de cette maladie auto-immune) ont pris le micro pour évoquer cette maladie encore méconnue du grand public avant d’aborder l’aspect compétitif de ce nouveau défi.

 

Thibaut Vauchel-Camus ; Marine Barnérias ; Clément Cablé ; Michaël Grégorio ; Lou Hellin ; Bernards Gentric ; Crédit : Pierrick Contin.

 

Après un premier pari réussi en Class 40, concrétisé par une seconde place sur la dernière édition du Rhum, et après plus de 40 000 euros de dons réunis et 100 patients embarqués, Thibault souhaitait passer sur un autre support, le multicoque, pour asseoir la visibilité de la fondation ARSEP (aide à la recherche sur la Sclérose en Plaques) sans cacher sa recherche de sensations, à savoir débouler à plus de 40 nœuds dans les pointes au reaching !

Pari tenu en Multi 50 ! Depuis l’autorisation des foils à bord par la jauge (ceux-ci devant être identiques d’un bateau à l’autre), des gains de vitesse appréciables de l’ordre de 15 à 20 % sont attendus pour le plus grand bonheur de ce fana de Flying Phantom : « ça sera comme passer d’un scooter (le Class 40) à une 500 cm2 ! » nous confie-t-il des étoiles dans les yeux…

 

Crédit : Pierrick Contin

 

Au programme : sept courses de préparation dont les 1000 milles des Sables fin avril, le GPEN (Grand Prix de l’Ecole Navale) mi-mai ou encore la Drheam Cup en juillet et des sorties dédiées aux patients accompagnés de leurs proches. De quoi prendre en main sa nouvelle monture et boucler un budget auquel il manque encore une centaine de millier d’euros. Une victoire sur la route du Rhum 2018 reste l’objectif sportif sur ce support. Originaire de Guadeloupe, le nouveau skipper installé depuis des années dans les environs de St Malo a noué une relation particulière avec cette course : « Je pars de chez moi pour rentrer chez moi, pour recouper cette ligne d’arrivée traversée milles fois en Hobie Cat dans ma jeunesse». Bon vent marin au grand cœur !

 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *