2 réponses à “100 milles à bord de l’Italia 1298 : le clip !

  1. Bonjour !
    Fidèle lecteur de votre revue, dont j’apprécie la forme et le contenu, j’ai constaté plusieurs fois, à la lecture d’essais de bateaux comme ici, l’Italia 12.98, que vous attribuez à leur tableau arrière qui sont inclinés le haut vers l’arrière, le qualificatif de “tableau inversé”.
    A ma connaissance, depuis que je lis des ouvrages nautiques, c’est à dire depuis l’âge de 15 ans (et j’en ai 62), ces tableaux arrières sont de type “classique”, ce que vous admettez tacitement en évoquant sa “touche néoclassique”.
    Les tableaux arrières inversés, ce sont ceux, qui sont inclinés, le haut vers l’avant et semblent donner aux bateaux un profil avec une jupe.
    Merci de me confirmer que je ne me trompe pas depuis ma jeunesse 😉

    • Bonjour

      Vous avez peut-être raison, on enquête ! Le truc, c’est que ces tableaux dits inversés par rapport à ceux des dundees groisillons et autres bateaux de travail sont tellement entrés dans les mœurs que ce sont plutôt les classiques qui passent pour inversés… Au fond la question, c’est : quelle est la norme ? Et on pourrait aussi considérer qu’elle a changé depuis vos lectures de jeunesse, soit dit avec tout le respect qu’on doit à un fidèle lecteur (:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *