Bon on l’affale, ce spi ?

C’est sûr qu’avec un tel cumulus orageux sur la route, on n’allait pas non plus trop faire les malins… Alors en effet, on a affalé le spi asymétrique du Grand Soleil 34, même si on était presque arrivés à Gênes après 70 milles d’une traite au portant depuis Sanremo. Cet incroyable orage en forme de champignon atomique, teinté de rose par le couchant puis zébré d’éclairs intenses dés que la nuit est tombée, il était magnifique.. de loin. Tellement beau qu’on l’a retrouvé à la une de la presse quotidienne régionale du lendemain !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

If you agree to these terms, please click here.