Les solitaires de la flotte Atlantique cassent la baraque !

Transquadra 2017-2018

 

Ce sont deux solitaires partis de Lorient dimanche dernier qui ont créé la surprise en s’imposant devant la flotte en double à l’arrivée sur Madère. Premier et grand vainqueur, Alexandre Ozon (Team 2 Choc) a coupé la ligne d’arrivée de la première étape à 5h 57’ 52’’ ce samedi 22 juillet, suivi de près (3h et 11 minutes plus tard) par l’incontournable Jean-Pierre Kelbert sur 3DDI, un JPK 10.80 comme par hasard…Sur son Bepox 990 de couleur rose construit en CP époxy, Alexandre Ozon a navigué le couteau entre les dents avec la crainte de voir filer son concurrent direct : le redoutable 3DDI. Dès le golfe de Gascogne derrière lui,les réflexes de régatier de notre skipper royannais sont revenus tout naturellement avec en ligne de mire un marquage serré à la culotte :  “j’ai contrôlé tout le temps, je n’ai quasiment pas lâché la barre. Je ne sais pas trop si j’ai dormi… ». Désavantagé aux allures de près, Team 2 Choc s’est par contre régalé dans l’alizé portugais avec sa carène très performante au portant, accroissant jour après jour une petite mais suffisante avance sur Jean-Pierre Kelbert.

Transquadra 2017-2018

Jean Pierre Kelbert finit la première étape à une belle deuxième place en solitaire. Tout reste possible !

De l’aveu même de ce dernier qui reconnait avoir tout donné en réglant en permanence son voilier, il ne pouvait espérer mieux que cette belle seconde place surtout contre un adversaire de cette qualité : “Je pense que je ne pouvais pas faire mieux. Je n’ai fait aucun erreur je crois, mais je suis tombé sur meilleur que moi, même si ça ne me fait pas plaisir !! ”  Toujours très bon joueur, le père des JPK ne fera aucune remarque désobligeante au sujet des problèmes de balise AIS rencontrés par son adversaire. En effet, celle-ci n’a plus émise à partir de la deuxième journée, rendant le futur vainqueur totalement invisible pour ses concurrents… Gageons qu’il aura à cœur de prendre sa revanche lors de la seconde étape en direction de la Martinique. Ce format convenant mieux à ses qualités de coureur au large. Du côté des équipages en double, le JPK 10.80 Agence Directe, est vainqueur en double, en temps réel (5j 17h 46min 20s) et devrait finir second en compensé derrière Cogic (JPK 10.10) emmené par Pascal Chombart de Lauwe et Fabrice Sorin. Loin d’avoir démérité malgré l’étonnante victoire des solitaires partis juste 20 minutes avant le reste de la flotte au départ de Lorient, le couple François René Carluer et Gwenaël Roth savourait leur arrivée sous le beau soleil de Madère. Pour eux la course s’est jouée au niveau du cap Finistère au moment du choix entre le large et la côte, le tout était de savoir de quel côté laisser le DST (dispositif de séparation du trafic).

Transquadra 2017-2018

François-René Carluer et Gwenaël Roth (Agence Directe 3,9%) ont coupé la ligne d’arrivée un peu moins de 4h après le premier solitaire et 38’ derrière le 2e solo.

Une vingtaine de voiliers se tenaient encore après 6 jours de mer dans un mouchoir de poche. Ils devraient arriver au compte goutte cet après midi. Pour les autres, il sont attendus cette nuit et dans la journée de dimanche.

Retrouvez tous les infos de la course sur : http://www.transquadra.com/

 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>