Les meilleurs ennemis du monde

FinishHB_2nd_7997

 

Soyons clairs, ce n’est qu’une formule, Armel et Alex ont été l’un pour l’autre des adversaires magnifiques, sans inimité aucune ! On leur doit un mano a mano épique qui restera dans l’histoire de la course au large et des semaines haletantes à consulter compulsivement les classements à heures fixes, à échanger pronostics et humeurs sur les réseaux sociaux, à faire et refaire le match avec les collègues. Le bras de fer océanique qui les a opposés, sur ces machines à laminer les marins que sont les Imoca à foils, a d’ailleurs passionné tout un chacun, y compris mon voisin de pallier et mon marchand de journaux. Ils ont donné à ce Vendée Globe une dimension populaire et sportive telle qu’il n’y a plus seulement en France “60 millions de sélectionneurs”, comme pendant une Coupe du Monde FIFA, mais bien 60 millions de régatiers – ou presque -, et ça c’est fantastique ! Merci à eux, et charge aux 16 marins toujours en course de continuer à nous faire rêver.

FinishBP_1st_7813

 

 

FinishHB_2nd_7946Photos Jean-Marie Liot/DPPI/Vendée Globe

 

Et pour ceux qui avaient un doute, maintenant c'est sûr : le foil d'Hugo Boss est vraiment cassé au ras de la coque !

Et pour ceux qui avaient un doute, maintenant c’est sûr : le foil d’Hugo Boss est vraiment cassé au ras de la coque !

 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>