Une sacrée gueule l’IRC 41signé Valer/Jullien…

IRC jullienvaler 2Il s’est fait prier un certain temps, Jacques Valer, pour collaborer à un nouveau projet de bateau IRC qui serait chez Capelle. Il a fini par accepter à deux conditions…

D’abord, que son compère Jean-Pierre Kelbert soit d’accord. Ce qui fut obtenu sans difficulté dudit JPK. Ensuite, qu’il ne soit pas seul à assumer le travail de conception et de modélisation : c’est là qu’intervient l’ami Thomas Jullien (co-architecte du Kitoo que nous avons construit de nos blanches mains chez Paris Voile il y a quelques années déjà, mazette comme le temps passe), ravi de travailler avec le Sorcier d’Etel. Ce dernier est connu pour son coup de crayon bien sûr, mais aussi pour un fameux coup de pédale. Pour autant, ses bateaux construits par JPK n’ont pas l’habitude de jouer les Poulidor en IRC. On ne reviendra pas ici sur les palmarès étourdissant des JPK 960, 110, 1010 et 1080, on manque de place et on risquerait de lasser le lecteur. Mais bref, Jacques Valer a donc formé un duo de choc avec Thomas Jullien pour concevoir et dessiner ce superbe bateau IRC de 41 pieds, logiquement construit chez Charlie Capelle, au chantier trinitain Technologie Marine auquel Thomas est lié depuis longtemps (il est désormais responsable du bureau d’études). Le commanditaire de ce racer n’est autre que Jacques Pelletier, propriétaire d’un X-43 redouté de la baie de Quiberon au détroit de Bass, l’Ange de Milon. Généreusement lesté et plutôt large – afin de pouvoir naviguer avec un équipage relativement réduit (neuf, c’est moins que douze) tout en restant performant au reaching et au portant, il est exempt de carbone dans la coque (trop taxé en IRC, le rating visé est de 1,05) mais pas dans le gréement, la construction fait appel à un sandwich verre-époxy mis en œuvre avec toute l’exigence qu’on prête – à raison – à Charlie Capelle et son équipe. Les calculs de structure sont faits pour favoriser la raideur de la coque et du gréement. Le bateau sera proposé avec une version en tangon et spi symétrique (pour la régate inshore) et une version asymétrique plutôt pour les courses IRC jullienvalerau large. Le moule femelle de la coque est terminé, on espère voir le premier IRC 41 signé Valer/Jullien en janvier 2016. Et bien sûr au Spi-Ouest qui suivra.

Longueur : 12,48 m. Largeur : 4,08 m. TE : 2,48 m. Déplacement (condition jauge IRC) : 6 700 kg. SV au près : 99 m². Matériau : sand. verre/PVC-époxy (infusion). Architectes : Valer/Jullien. Constructeur : Technologie Marine.

1 thought on “Une sacrée gueule l’IRC 41signé Valer/Jullien…

  1. En regardant son dessin seulement, je sais à quoi se donne ce IRC 41. J’ai hâte de voir ce bateau. Et si c’est possible, merci de le filmer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

If you agree to these terms, please click here.