Quant 23 : le DSS fait sa révolution !

Quant 23-long
Incroyable engin que ce Quant 23, avec sa carène évoquant les grandes heures des courses motonautiques et surtout son foil type DSS d’un genre nouveau. DSS ? Rappelez-vous…

…nous avions testé dans Voile Magazine (le n°190, octobre 2011) un Quant 28 (il existe aujourd’hui un Quant 30) équipé d’un foil Quant 23 tercirculant dans un puits horizontal qui, sans faire décoller le bateau, le stabilisait en le déjaugeant légèrement. C’est le principe de ce Dynamic Stability System sur lequel l’architecte britannique Hugh Welbourn travaille depuis des années. L’idée est de donner à un quillard la possibilité de s’appuyer sur une sorte de foil latéral qui lui apporte de la puissance sans le freiner dans le petit temps, puisqu’en position centrale il disparaît complètement dans la coque. Ce système permet de proposer un bateau puissant avec une carène étroite offrant peu de surface mouillée, et lestée pour pouvoir quand même naviguer (en mode dégradé) en cas de casse du foil. Il a été mis en œuvre avec un certain succès sur le Quant 28, un bateau de lac qui a gagné quelques courses en Suisse et en Autriche. Il est aussi présent sur au moins un grand bateau de voyage, moins dans un but de performance que pour gagner en confort à la mer, et en particulier retarder l’apparition du mal de mer, ainsi que sur un grand day-boat performant, l’Infiniti 36 GT. Il a enfin été adapté, avec nettement moins de bonheur semble-t-il, à la jauge mini sur un bateau construit du côté de La Rochelle (chez Isotop).
Bref, pour la faire courte, malgré tout l’intérêt théorique de la chose, le DSS était en train de se faire gentiment oublier quand est arrivé ce Quant 23. Il semble mettre en œuvre un foil horizontal à la fois proche du DSS que nous avons connu et très différent, d’abord parce qu’il n’est pas traversant mais courbe (ce qui supprime deux de ses atouts majeurs, la simplicité d’ingénierie et la capacité à disparaître), ensuite parce qu’il fait carrément voler le bateau. Ce qui est tout de suite beaucoup plus excitant, d’autant que si l’on en croit les concepteurs de cet improbable proto, c’est techniquement à la portée de tout le monde…
Après le cata-de-croisère-volant (Gunboat G4), nous verrions donc déjà arriver un quillard volant ? Nous n’en sommes qu’au début de l’histoire, mais si ça continue, ça va devenir compliqué de rester dans ses lignes !
Quant 23 bis-small



2 réponses à “Quant 23 : le DSS fait sa révolution !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>