En passant par le Boot Düsseldorf… (3)

SK2_s2605Le Boot Düsseldorf vient de fermer ses portes et l’on n’a même pas eu le temps de trier toutes les photos qu’on y a prises. En voici quelques-unes pour ne pas oublier des trucs intéressants, notamment sur les petits bateaux. Et pour commencer, ce drôle de canote, à mi-chemin entre le dériveur et le sportboat qui se présente avec une quille basculante, comme un mini-transat ou un bateau du Vendée Globe. Le SK2 est anglais, mais on n’est pas sectaires et on a regardé de près son drôle d’appendice. Nous ne parlons pas de la dérive sabre placée juste devant la quille. Cette dernière est ici accrochée à la bôme mais dès que le bateau est à flot, on la descend et sa tête vient se bloquer dans une boîte (ici en noir) qui pivote sur un axe horizontal. A l’extrémité de la quille, un lest de 73 kg qui porte le poids total du bateau à 210 kg. Du coup l’engin (5,60 m de long pour 1,70 de large) se passe de trapèze mais la quille basculante ne supprime pas les joies du rappel et les sangles à cet effet sont installées jusqu’au tableau arrière. Ce n’est pas le premier petit bateau à proposer en série une quille basculante mais c’est certainement celui qui est le plus proche d’un dériveur dans sa philosophie. Le seul problème, avec un bateau bas sur l’eau et qui va vite, c’est que l’on est mouillé. Et tant qu’à être mouillé, pourquoi ne pas préférer le trapèze ?…

IMG_3234 [1600x1200]Eh bien ce ne sera pas pour cette fois, car voici un vrai dériveur, anglais lui aussi mais qui se présente comme un “hiking boat” (bateau à bord duquel on fait du rappel) et non pas comme un engin réservé aux acrobates. Le X0 ou X1 (en fonction du gréement) est un bateau de lac, de plan d’eau abrité, imaginé tout exprès pour régater dans les petits airs. Son originalité, outre l’absence de trapèze, c’est la présence d’un spi symétrique, oui, avec un tangon, comme dans le temps ! Comme en plus la bôme a l’air assez haute, on se dit qu’il doit être possible de l’essayer sans se casser le dos… On en reparlera !

IMG_3046 [1600x1200]Toujours côté régate mais en version hauturière, nous ne résistons pas à la tentation de vous montrer cette image du Pogo 3. D’accord, nous l’avons déjà essayé (Voile Magazine n°228) et il y a longtemps que l’on ne parle plus que de lui sur les pontons. N’empêche, c’est son premier salon nautique et à notre connaissance, la première fois qu’un Pogo est exposé à terre lors d’un salon. Et ce n’est pas à Paris…

IMG_3166 [1600x1200]Voici un autre petit bateau français qui fait ses débuts chez les Allemands : le Stirven 19 Cabine. Le rouf franchement rétro est plutôt réussi et il y a la place d’une couchette double à l’intérieur. Mais ce bateau se distinguait aussi par un drôle d’enrouleur. Nous y reviendrons…

OneDay_1915 [1600x1200]Arrivé un peu tard pour prétendre à une place dans les halls réservés aux voiliers, ce One Day 24 ne manque pas d’intérêt. Il se présente comme un bateau école avec un immense cockpit entièrement ouvert et curieusement dépourvu de banc. Il y en aura nous dit-on, mais amovibles. En revanche le spi asymétrique est déjà là, tout comme le foc autovireur. Voilà un day-boat facile à utiliser en équipage réduit mais à bord duquel on peut emmener les amis naviguer. Ne reste plus qu’à leur demander de ne pas tomber à l’eau !

Varianta37_1924Pour finir, une image qui semble confirmer paradoxalement que le marché repart. En effet, les fameux bateaux “low cost” étaient bien discrets à Düsseldorf. Il fallait s’égarer dans les halls réservés aux écoles de voile pour trouver le Bavaria Easy et Hanse n’exposait que le Varianta 37, un peu à l’écart de ses autres bateaux. Il y avait du monde au salon, mais pas autour de ces voiliers “discount”. Au fait, le Varianta 37 était proposé dans une édition “Easy” à 97 000 euros, presque le prix de lancement du Varianta 44 il y a quelques années (99 000 euros).



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>