Le sommaire du numéro 217, janvier 2014,
en ce moment dans les kiosques

Le sommaire du numéro 217 de Voile Magazine, janvier 2014. Cliquez sur l'image pour agrandir.

Le sommaire du numéro 217 de Voile Magazine, janvier 2014. Cliquez pour agrandir.

La couverture du numéro 217 de Voile Magazine, janvier 2014.Il était déjà en vente sur le stand Voile Magazine, pour le deuxième week-end du Salon nautique de Paris ; depuis, le numéro de janvier est arrivé dans les kiosques. Ceux qui ont pu se rendre porte de Versailles, comme ceux qui n’ont pas eu la chance d’y aller, peuvent ainsi (re)trouver l’essentiel de ce qu’il fallait y voir : nouveaux bateaux, nouveaux équipements, sans oublier les animations, événements et rendez-vous divers. Du côté de l’équipement, on vous propose même un panorama un peu plus vaste puisque les nouveautés présentées dans ce numéro 217 sont celles que nous avons découvertes au salon professionnel du METS qui se déroulait fin novembre à Amsterdam (mais un grand nombre de ces produits sont d’ores et déjà distribués en France). L’autre gros dossier dans ce nouveau Voile Magazine, c’est bien sûr un essai complet du Sun Fast 3600. Très attendu, le grand frère du 3200 est conçu pour courir – et si possible gagner – la prochaine Transquadra (2014-2015). Le chantier des Herbiers, comme l’architecte Daniel Andrieu, ne sont pas dans la position la plus confortable puisque leur poulain a ainsi tiré ses premiers bords un peu avant son grand rival – le JPK 10.80. La grande confrontation est pour bientôt… Une chose est certaine : le Sun Fast ne manque pas de caractère, et si son esthétique anguleuse peut être déroutante au premier abord (autrement dit au ponton), une fois sur l’eau on ne tarde pas à être séduit. Et pour le reste, on n’a guère de doute sur les performances ; le 3200 était déjà une grande réussite. Pour mieux faire face à la concurrence, les fées qui se sont penchées sur le berceau de ce nouveau Sun Fast (Daniel Andrieu, mais aussi Hervé Piveteau ou encore Marc Vallier) se sont donné les moyens de faire un plan de pont qui n’ait rien à envier à celui d’un JPK. La méthode est bien connue : construire une maquette à l’échelle 1, la monter sur des vérins permettant de simuler une gîte jusqu’à 15°, puis déplacer les winches, les poulies de renvois et les coinceurs jusqu’à ce que toutes les manœuvres tombent sous la main de la façon la plus naturelle. Et ça marche.

Autres bateaux essayés dans ce numéro, le Houari 6.90, un étonnant day-boat, et deux grands croiseurs haut de gamme, l’Azuree 46 et le Gunfleet 58. Sans oublier une très belle occasion, le Feeling 416strong– l’un des modèles les plus recherchés des années quatre-vingt dix et du chantier Kirié (c’est une version quillard que nous essayons ici, mais ce bateau a été produit aussi en version dériveur intégral « DI », cf. Voile Magazine n°28, avril 1998).

A signaler aussi, dans nos pages d’actualité, l’arrivée de la Mini-Transat, avec les interviews des vainqueurs (voir aussi sur ce blog, ici et ici). Ci-dessous vous apprécierez cette superbe lumière au cap Finisterre (images tournées par le Belge Jonas Gerckens, qui s’est classé 22è en série). Dans le même genre, ne manquez pas ces deux autres vidéos montées par Tanguy Le Turquais et Benoît Marie… Et enfin, continuez à rêver avec une grande escapade aux Seychelles, et aussi avec la Fife Regatta – événement qui a réuni l’été dernier en Ecosse quelques-uns des plus beaux plans Fife. Et retrouvez bien sûr nos rubriques pratiques habituelles, qui incluent ce mois-ci deux articles didactiques consacrés pour l’un aux épissures, et pour l’autre au vrillage des voiles.



réponse à “Le sommaire du numéro 217, janvier 2014,
en ce moment dans les kiosques

  1. Bonjour,
    Résidente en Guadeloupe et passionnée de voile, je lis régulierement votre support.
    J’ai été agréablement surprise de lire votre dossier sur la guadeloupe, terre de voile avec des arrivées de course comme la MiniTransat ou la Route du Rhum.
    Cependant, vous dressez un portrait fortement incomplet des acteurs de la plaisance d’ici. Luc coquelin, 4 participations å la Route Du Rhum, membre actif pour faire évoluer les moeurs d’ici, créateur de club de voile, formateur etc… brillait par son absence dans votre dossier. Je vous serais gré d’y remédier et d’approfondir vos recherches, ( car apparemment vous parlez que des personnes de guadeloupe qui ont été présentes au salon de paris pour faire vos articles).

    Bonne continuation…

    Une plaisanciere de Guadeloupe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>