Yvan Bourgnon arrive à Djibouti


C’est connu, Yvan Bourgnon ne met pas le curseur de la sécurité au même cran que les autres. C’est peut-être pour ça qu’il ne fait pas l’unanimité. Mais tant pis, il assume crânement son statut de tête brûlée (c’est le cas de le dire au vu de cette interview lors de son arrivée à Djibouti) et va au bout des choses avec une obstination qui force le respect… Lire la suite

Gunboat G4 : c’est bientôt qu’on décolle ?


Evidemment, il ne faut pas prendre pour argent comptant la com’ de Gunboat sur son fameux G4, le “premier cata de croisière qui vole”. Même s’il a une sorte de cabine propriétaire dans la nacelle, deux couchettes dans les coques et sans doute une kitchenette, et même si son gréement est relativement classique, le G4 reste de toute évidence un cata extrême “full carbon”, une machine de guerre à ne pas forcément mettre entre toutes les mains… N’empêche, la vidéo fait mouche (bien vu le coup des verres de vin) et on se prend à rêver… Lire la suite

Charrette III règne sur le Spi Ouest

Podium Spi Ouest 2015Les dates de bouclage d’un magazine sont parfois ingrates. Celle du prochain numéro de Voile Magazine, qui sort le 15 avril, ne nous a pas permis de faire figurer dans l’article “Un homme, un bateau” consacré à Frédéric Bourderau et à son Sun Odyssey 40 Charette III son éclatante victoire en IRC 3 lors du dernier Spi Ouest France, déjà remporté à trois reprises par Frédéric et sa bande de furieux… Lire la suite

LA MANCHE N’EST PAS UN LONG FLEUVE TRANQUILLE

nord.nord-ouestBonne nouvelle pour les amateurs de lectures marines : cet étonnant Nord-nord-ouest qui nous emmène dans une traversée de la Manche que l’on ne souhaiterait à personne… A priori, le pari était osé: un thriller à bord d’un voilier ? Avec rien d’autre qu’un petit croiseur fatigué, le vent, la brume, trois pieds nickelés n’ayant pas le pied marin, et quelques cargos ?
Et bien ça marche du tonnerre dans le captivant roman de Sylvain Coher. On ne lâche plus ses trois personnages, à première vue peu recommandables, mais à la longue tellement attachants. On ne sait pas grand chose d’eux, juste que les deux garçons sont en cavale après s’être collés une sale affaire sur le dos dans le sud. Les hasards de la route les mènent à Saint-Malo où ils trouvent simultanément une fille prête à partir avec eux et une idée géniale : voler un voilier pour rejoindre l’Angleterre en évitant les contrôles…
On le devine, le plan va se révéler moins génial que prévu. Pas si facile de traverser la Manche quand on ne connaît rien à la voile – à part la fille qui se souvient vaguement de quelques sorties en Optimist – et que l’on choisit un petit bateau, mal équipé et pas en très bon état… Le boat-trip improvisé prendra donc un tour épique, et nous sortirons de l’aventure enchantés d’avoir pu lire – enfin ! – un bon roman parlant de voile d’une façon crédible.
Il faut dire que l’auteur n’en est pas à sa première virée sur l’eau. Moniteur de voile dans ses jeunes années, bercé par la lecture de Loti, Moitessier et Coleridge, Sylvain Coher a longtemps navigué entre la Bretagne et les Anglo-normandes à bord d’un vieux Mousquetaire patiemment restauré qui lui a servi de modèle pour le Slangevar de son roman. Lire la suite

Ocean Film Tour : du bleu plein les yeux

And-Then-We-Swam_web_credit4Ce n’est pas à proprement parler un festival de cinéma, mais plutôt une soirée océanique sur écran géant que nous propose l’Ocean Film Tour. Une séance faite de six court-métrages documentaires, pour une durée totale de deux heures, qui emmène le spectateur sur et sous la surface de l’eau, sous toutes les lattitudes, en compagnies d’une belle brochette d’aventurier en milieu salin. Rameurs, surfers, kite-surfers, plongeurs… Lire la suite

Tous autour de Florence

Arthaud005J’ai interprété ça comme un signe. Au moment où le cercueil de Florence, porté par Patrick Maurel et François Boucher, est entré dans l’église Saint-Séverin, le ciel s’est assombri comme s’il souhaitait se faire pardonner de nous l’avoir prise en plein vol. Puis c’est Catherine, son amie d’école de l’Institut de la Tour qui a rappelé la foi de Florence, évoquant la petite médaille qu’elle portait toujours autour de cou, un présent de Géraldine Danon, la compagne de Philippe Poupon. Avec des mots justes, son frère Hubert a évoqué Florence, « le héros fragile », la femme de cœur, généreuse et toujours prête à s’enflammer pour les bonnes causes, avant de rappeler cette anecdote. Son survol de Pierre 1er en novembre 1990, à quelques milles de l’arrivée de la Route du Rhum. « Tu sais Florence, tu es en tête… » lui a-t-il dit par VHF. « Alors je me dépêche ! » a-t-elle répondu avant que sa victoire ne la fasse entrer dans la légende… Lire la suite